L’autogire est un aéronef à voilure tournante “libre”, sustenté par un rotor et propulsé par une hélice.


Inventé en 1923 par l’espagnol Juan de La Cierva qui l’a nommé Autogiro, il est parfois appelé Gyrocoptère, par imitation de l’appellation anglaise. Le terme Gyro est également utilisé, surtout par les pilotes, pour désigner l’autogire. Longtemps délaissé au profit de l’hélicoptère, l’activité est depuis une dizaine d’années en plein essor en Europe, mais aussi en Afrique du Sud, en Australie et aux USA.


Les avantages de l‘autogire :

  1. Faibles distances de décollage (300 ft) et d’atterrissage (0 à 30 ft)

  2. Facilité de pilotage

  3. Grande maniabilité et capacité de vol lent (25 kt)

  4. Excellente stabilité de vol dans les conditions météo les plus rudes (vent, turbulences)

  5. Décrochage inexistant

  6. Limites structurales élevées (G positifs)

  7. Coûts de fonctionnement (maintenance, consommation d’essence) réduits

  8. Coût d’acquisition acceptable

  9. Facilité de transport


Les autogires et les hélicoptères, bien que visuellement ressemblant, ont un fonctionnement très différent. L’autogire est un aéronef à voilure tournante libre: son rotor n’est pas alimenté par un moteur mais par le vent relatif généré par le déplacement de l’aéronef dans la masse d’air (Fig. 1).


Le seul mécanisme de transmission de puissance est le pré-lanceur. Ce système est juste destiné à la mise en rotation du rotor à un nombre moyen de tours afin de permettre le décollage. Il est ensuite désengagé et n’est plus utilisé pendant le vol.

Thrust

Relative wind

Angle

of attack

              Lift

DISTRIBUTEUR DES AUTOGIRES MAGNI

Magni Gyro Canada

Eric Dufour

Adresse

Aéroport de Lachute

QC, CANADA

Tel: (+1) 514 461 0905

Email: info@magnigyro-canada.com

mailto:info@magnigyro-canada.com?subject=Information